juil. 02
by Stef | 02 juil. : 10:18 | Comments: 0

Selvamonos Productions présente
-
Pour la première fois en France, la révélation folk du Pérou Kanaku y el Tigre!
-
Après être passé par les festivals Vive Latino (MX), Estero Picnic (COL), Selvámonos (PE) et Primavera Sound (SP), Kanaku y el Tigre fera une halte par Paris pour déposer sur la capitale la fougue délicieusement décalée de son dernier album « Quema Quema Quema ».
-
Pour l’occasion, le groupe partagera la scène de l’Alimentation Générale avec Talune, son ambient folk et ses sonorités électroniques.
-
Alimentation Générale - 64 rue Jean Pierre Timbaud 75011 Paris
Métro Parmentier
Préventes: 10 euros / Sur place: 13 euros
-
PREVENTES (limitées): http://bit.ly/1Y49tFh
-
Kanaku Y El Tigre (Folk psychédélique - Pérou)
-
-
Né dans les années 90 au sein de la scène punk de Lima, le duo Nico Saba et Bruno Bellatin à l'origine de Kanaku y el Tigre s'inspire des voyages de chacun et du quotidien péruvien. Après le succès local du premier album "Caracoles" en 2010, le groupe propose sur les 10 titres de "Quema Quema Quema" (Brûle Brûle Brûle en français) une indie-folk psyché teintée d'électro et de guitare hawaïenne. Une musique parfois mélancolique mais souvent enthousiasmante et fiévreuse.
-
TALUNE (Folktronica - France)
-
-
« Après un premier EP fortement influencé par le folk dépouillé et intimiste de Nick Drake, François Le Roux, alias Talune, élargit ses horizons à des sonorités électroniques avec son nouveau disque Houle.
Son ambient folk s’ouvre ponctuellement à des instrumentations riches, nourries entre autres de guitares électriques, rappelant les envolées de Grizzly Bear ou le rock orchestral, émouvant d’humilité et de simplicité, des Morning Benders (“At The Edge”).
Talune nous berce pour mieux nous surprendre, lorsqu’arrivent ces instants rares, points culminants, qui sont autant de frissons, d’une musique étonnante de naturel et de spontanéité. » Les Inrocks
-
20160611_kanaku.jpg
version imprimable LAN_NEWS_24

Vous devez être identifié pour poster un commentaire sur ce site. Merci de vous identifier ou, si vous n’êtes pas enregistré, de cliquer ici pour vous inscrire.