oct. 23
by Stef | 23 oct. : 10:31 | Comments: 0

La sixième édition de la Semaine du Cinéma Équatorien de Paris propose une sélection de dix longs-métrages et une série de projections-rencontres.

Le programme de cette nouvelle édition privilégie des œuvres cinématographiques portant sur des questions liées à l’histoire contemporaine et à la diversité culturelle et géographique du pays.

Du regard cartographique de Territorio (2016), d’Alexandra Cuesta, au cinéma communautaire d’On revient de loin (2015), de Gabriel Páez, en passant par des exercices cinématographiques plus classiques, comme Alba (2016), d’Ana Cristina Barragán, exploration des parcours initiatiques de l’enfance, ou bien des propositions disruptives, tel Un secreto en la caja (2016), de Javier Izquierdo, documentaire apocryphe sur le « Boom » de la littérature latino-américaine, il se dessine une nouvelle perspective sur l’Équateur contemporain.

Le programme des séances d’ouverture et de clôture anticipe les élections présidentielles équatoriennes de 2017. Le long-métrage documentaire On revient de loin. Opération Correa. Épisode 2 (2016) sera projeté à l’ouverture en avant-première et en présence des réalisateurs, Pierre Carles et Nina Faure. La projection d’Instantes de Campaña (2015), portrait de Rafael Correa en campagne électorale, suivie d’une rencontre avec le réalisateur, Tomás Astudillo, clôturera la sixième édition. Parmi les moments forts de la programmation, mentionnons aussi la projection de Zulay frente al siglo XXI (1989), film inédit en France réalisé par le cinéaste-anthropologue Jorge Prelorán, et l’hommage à Joseph Morder.

Programme et infos pratiques sur
version imprimable Créer un pdf pour cette news

Catégories de news