juil. 09
by Stef | 09 juil. : 18:44 | Comments: 0
Bonjour!

Je viens de publier mon livre en Français-Español..Auto Editricie LA STRADA
"Ces Maux Sculptés Sur Le Papier"
" Dolores Esculpidos En El Papel"

Je pense réellement qu'en découvrant ce livre vous aurez envie d'apprendre
beaucoup plus vite la langue Française car c'est un style vivant sous la Forme d'un Scénario
Donc chaque Saynette raconte une super histoire
Et vous allez vous amuser,
et même apprendre une Méthode pour Réussir vos examens..La Méthode"RG"...

Je vous dis bonne lecture à tous et toutes
LA STRADA Une Amie qui vous veut du bien....www.lastrada.biz


[Proposée par LA STRADA]
version imprimable Créer un pdf pour cette news
juin 23
by Stef | 23 juin : 18:40 | Comments: 0
Pérou : la montagne de cuivre vendue aux Chinois

Ouest France (19/06/08)

Le gouvernement péruvien a cédé à Chinalco une « montagne de cuivre » pour trois milliards de dollars. Une société indienne lorgne sur le pétrole.

C'était, depuis des millions d'années, une montagne anodine qui domine le Pérou de ses 4 600 m ; c'est désormais un petit morceau de Chine, à 140 km de Lima. Le mont Toromocho (« Boeuf sans cornes »), a été vendu par l'État péruvien à la Chinalco, une compagnie minière chinoise qui va en extraire deux milliards de tonnes de minerai de cuivre !

Dans cette affaire, tout le monde a le sourire. Les Péruviens se frottent les mains puisque ce sont près de trois milliards de dollars qui vont être investis par la Chinalco pour acheter la montagne, déplacer la petite ville de Morococha et la reconstruire dans une vallée voisine. Outre un nouveau toit, chaque habitant recevra 2 000 dollars. Une compensation qui a décidé la majorité des habitants, vivant dans le dénuement, à dire « oui » lors d'une récente consultation. « Ce qu'on nous propose pour nos maisons est dérisoire », se plaignaient les opposants au projet chinois. Aujourd'hui, résignés, ils mènent un combat d'arrière-garde en espérant une petite rallonge financière.

Encaisser plus de vingt fois son investissement

Les Chinois sont, bien sûr, radieux. Ils ont fait une affaire en... or ! Dans trois ou quatre ans, leurs pelleteuses vont commencer à grignoter la montagne avant d'en dévorer le minerai de cuivre et de l'expédier vers la Chine. Le cuivre de Toromocho devrait revenir à 410 $ la tonne. Sur le London Metal Exchange, la tonne vaut 8 270 $, soit 2 000 % de plus. Si les prix se maintiennent et si l'extraction s'effectue selon les prévisions, Chinalco devrait encaisser plus de vingt fois son investissement et être capable de produire suffisamment de cuivre pour électrifier toute la Chine.

Le Pérou ne semble pas décidé à s'arrêter là. Le président Alan Garcia étudie toutes les propositions. La mise à l'encan de ses ressources pourrait bien se poursuivre, avec les Indiens cette fois. Le groupe indien Reliance s'est dit prêt à investir des milliards de dollars des programmes d'exploration pétrolière dans la province du Puno et dans la construction d'un complexe pétrochimique.

Le Pérou est en plein boom économique, depuis 82 mois. Pour les seuls quatre premiers mois de 2008, la croissance est estimée à 10 %. Pour autant, les laissés-pour-compte sont toujours aussi nombreux. De nombreux mineurs sont en grève, exigeant une meilleure redistribution des dividendes de la croissance et des profits des compagnies minières
.
version imprimable Créer un pdf pour cette news
juin 17
by Stef | 17 juin : 18:19 | Comments: 0
Trésors des civilisations Inca et Pré-Incas, l'alpaga est un animal domestique qui habite à environ 3.500 mètres au-dessus du niveau de la mer. Sa fibre est 7 fois plus chaude et quatre fois plus résistante que la laine de mouton. Au touché, elle est comparable au cachemire. Cette espèce élégante compte naturellement une vaste gamme de plus de 16 couleurs, du noir au blanc, en passant par des tonalités marron.

Sa toison est employée pour la confection de vêtements ainsi que de tissus.

En plus de sa fine texture, la fibre d'alpaga présente de nombreux aspects pratiques: elle est anti-allergique et concave (ce qui favorise ses propriétés thermiques) mais aussi beaucoup plus forte, résistante et adéquate au processus de fabrication textile que d'autres fibres.

Plus de 80% de la production de laine d'Alpaga est concentrée au Pérou en deux espèces: la Suri et la Huacaya. Les animaux sont tondus avec attention pour ne pas abimer ni la fine fibre textile ni la peau de l'animal. La toison est classée ensuite. Ce tri tient compte des qualités supérieures et inférieures, de la longueur du poil, de sa couleur, et du contenu minimum d'alpaga baby. Le classement se fait selon la qualité: l'alpaga baby, l'apaga fleece, l'alpaga medium, l'alpaga huarizo, l'alpaga épais.



Extrait du site france 2.fr : CACHEMIRE, ALPAGA (11/06/2008)
version imprimable Créer un pdf pour cette news
juin 16
by Stef | 16 juin : 19:20 | Comments: 0
Une équipe d'archéologues polonais a remis au grand jour les ruines d'un palais et d'un tombeau Mochica dans la vallée de Culebras, à 300 km au nord de Lima, la capitale péruvienne.

La culture Moche est une culture précolombienne qui s'est étendue le long de la côte nord péruvienne, entre l'an 100 et l'an 700 après JC. Les scientifiques, issus du centre de recherche précolombien de l'Université de Varsovie, ont été épaulés par leurs homologues de l'Université catholique de Lima.

La qualité des ruines découvertes pourrait permettre au palais d'être entièrement reconstitué. Le tombeau, situé en dessous du palais, contient les restes de neuf corps, dont 4 enfants et probablement un guerrier. Cette découverte est importante car elle "repousse les limites de l'influence de la culture Moche d'une centaine de kilomètres vers le sud", explique Milosz Giersz, le chercheur à la tête de l'équipe.

version imprimable Créer un pdf pour cette news
mai 20
by Pedro | 20 mai : 22:37 | Comments: 0



La Otra Ribera N° 02 (version completa formato pdf) haga un click para descargar,

buena lectura

version imprimable Créer un pdf pour cette news
avril 16
by Stef | 16 avril : 23:41 | Comments: 0
Le Pérou à Paris est à l'honneur cette semaine dans Pariscope (du mercredi 16 au mardi 22 avril) - rubrique en ville page 189
version imprimable Créer un pdf pour cette news
mars 22
by Stef | 22 mars : 09:47 | Comments: 0
Descubren templo antiguo en el Cuzco

Localiza un grupo de arqueólogos las ruinas de un templo, una calzada y sistemas de irrigación en una afamada fortaleza que mira a la capital inca de Cuzco.



AP
- Sábado 15 de marzo de 2008

Un grupo de arqueólogos descubrió las antiguas ruinas de un templo, una calzada y sistemas de irrigación en una afamada fortaleza que mira a la capital inca de Cuzco, dijeron los responsables de la investigación.

El templo ubicado en la periferia de la fortaleza de Sacsayhuamán arroja nueva luz sobre las culturas preincaicas de Perú y revela que el lugar tenía propósitos religiosos, además de militares, según los estudiosos.

Incluye 11 cuartos que se cree albergaban momias e ídolos, dijo el arqueólogo Oscar Rodríguez, jefe del grupo. El equipo de arqueólogos que hizo los descubrimientos considera que las estructuras preceden al imperio inca, aunque después fueron desarrolladas y expandidas significativamente.

"Pertenecen tanto a la cultura inca como la preincaica", dijo Washington Camacho, director del parque Arqueológico Sacsayhuamán. "Los incas llegaron y cambiaron la forma del templo, que inicialmente tenía una arquitectura más rústica".

Los arqueólogos siguen aguardando las pruebas de datación con carbono, pero Camacho dijo que sus cálculos sobre la edad de las instalaciones están respaldados por referencias históricas como cerámicas y estilo de construcción.

Pruebas anteriores con carbono en Sacsayhuamán mostraron que la cultura Killke construyó la fortaleza en la primera década del siglo XII, dijo el arqueólogo peruano Luis Lumbreras, ex director del Instituto Nacional de Cultura y experto en las culturas preincaicas de Cuzco que no estuvo involucrado con la excavación.

Los Killke ocuparon la región entre los años 900 y 1200 de la era actual, antes de la llegada de los incas.

"Estos descubrimientos recientes enriquecen nuestro conocimiento de Sacsayhuamán", dijo Lumbreras.

El imperio inca, basado en la antigua ciudad de Cuzco, floreció en la zona occidental de Sudamérica durante el siglo XV antes de que llegaran los españoles.

Actualmente, Cuzco es el principal centro turístico peruano y punto de partida para las excursiones a las ruinas de Machu Picchu, 60 kilómetros (40 millas) al noroeste.

El templo está a unos mil 500 metros (casi una milla) de los muros zigzagueantes de la fortaleza de Sacsayhuamán, junto a una enorme formación rocosa que se considera uno de los montículos mortuorios de la fortaleza.

"El templo es uno de los más importantes en el sitio de Sacsayhuamán", señaló Camacho.
El descubrimiento del templo revela "la naturaleza del ceremonial sagrado de los Killke", afirmó Lumbreras. "Antes creíamos que Sacsayhuamán era simplemente una fortificación militar, pero ahora vemos que era un centro ceremonial muy complejo".

Lumbreras, que ahora trabaja en el Instituto Peruano para el Estudio del Patrimonio Cultural, ha estudiado y excavado sitios arqueológicos de la cultura Wari, que floreció en el sur del país entre el 500 y el 1200 de la era presente.

Parte del templo fue destruido por descargas de dinamita a principios del siglo XX, cuando el sitio se usaba como una cantera de piedra.

Camacho dijo que la calzada, sepultada durante siglos bajo un metro (tres pies) de tierra, posiblemente formaba parte de una red que conectaba los edificios de Sacsayhuamán.
Las nuevas excavaciones, dirigidas por el Instituto Nacional de Cultura de Cusco, comenzaron en junio del 2007 y continuarán por otros cinco años, dijo Camacho.


Pérou: découverte des ruines d'un temple de l'époque pré-incasique

AP - Samedi 15 mars

LIMA, Pérou - Un groupe d'archéologues a mis au jour les ruines d'un ancien temple, d'une chaussée et de systèmes d'irrigation sur le site d'une célèbre forteresse qui donne sur Cuzco, la capitale de l'ancien empire inca dans l'actuel Pérou, ont annoncé les responsables des fouilles.

Le temple, situé à la périphérie de la forteresse Sacsayhuaman éclaire d'un jour nouveau les connaissances jusque-là disponibles sur les cultures pré-incasiques du Pérou et indique que le site avait des fonctions religieuses, en plus de ses fonctions militaires.

L'édifice se compose de 11 pièces qui devaient abriter des momies et des idoles, a déclaré à l'Associated Press l'archéologue Oscar Rodriguez, chef du chantier.

L'équipe qui a découvert ces nouveaux éléments estime que ceux-ci datent d'avant l'empire inca, bien qu'ils aient été ensuite largement développés et étendus.

Les archéologues attendent toujours les résultats de la datation au carbone 14, mais le directeur du Site archéologique de Sacsayhuaman, Washington Camacho, a affirmé que ses calculs sur l'âge des installations récemment découvertes sont corroborés par des références historiques comme les céramiques et le style des constructions.

De précédents tests au carbone 14 effectués à Sacsayhuaman ont montré que des individus de la culture Killke ont construit la forteresse dans la première décennie du XIIe siècle, a précisé l'archéologue péruvien Luis Lumbreras, ancien directeur de l'Institut national de la Culture et expert des cultures pré-incasiques de Cuzco. Il n'a cependant pas participé aux fouilles.

Les Killke ont occupé la région entre les années 900 et 1200 de notre ère, avant l'arrivée des Incas.
L'empire inca, basé dans l'ancienne ville de Cuzco, a prospéré sur une large zone occidentale de l'Amérique du Sud au XVe siècle, avant l'arrivée des Espagnols.
version imprimable Créer un pdf pour cette news
févr. 28
by Stef | 28 févr. : 15:35 | Comments: 0
Pérou. Ombres et lumières de Chrystelle Barbier

Collection "Pays latino" - 192 pp - 19,90 € - Un livre en partenariat avec le Centre Culturel Péruvien (CECUPE)

Le Pérou, ses trente millions d'Indiens, de créoles et de métis, posé entre l'Océan, l'Amazonie et la Cordillère des Andes, pays des mythes splendides et des sombres réalités...



La journaliste Chrystelle Barbier, correspondante du Monde à Lima nous propose un essai politique, économique, social et culturel, au plus près du Pérou et de ses défis !

publié aux éditions Toute Latitude

Pérou, ombres et lumières
version imprimable Créer un pdf pour cette news
févr. 27
by Stef | 27 févr. : 19:10 | Comments: 0
LUPUNA : ASSOCIATION CULTURELLE DE PROMOTION DES SOCIÉTÉS TRADITIONNELLES DU PÉROU ET DE L’AMAZONIE PÉRUVIENNE

L’Association culturelle de promotion des sociétés traditionnelles du Pérou, particulièrement de l’Amazonie péruvienne fut créée le 28 décembre 2005 par un groupe des citoyens du monde. Nous objectifs principaux sont de promouvoir les cultures autochtones du Pérou, de soutenir le développement de leurs projets et de favoriser les échanges culturels entre les peuples du monde entier.

Nous organisons des conférences, expositions, des ateliers de langue (espagnol et kechua), des voyages afin de promouvoir la culture et la problématique contemporaine de l’Amazonie péruvienne. Notre thème principal pour l’année 2008 sera autour de l’environnement, l’usage des populations indigènes et le problème de la déforestation incontrôlé a cause de la demande nationale et internationale.

Contact : LUPUNA c/o Nancy Gilonne, 194, rue d’Alèsia, 75014 Paris

lupunaasociacion@hotmail.fr
version imprimable Créer un pdf pour cette news
févr. 04
by Stef | 04 févr. : 18:35 | Comments: 0
SOMOS PERU
TE INVITA A PARTICIPAR A SU TALLER DE DANZAS PERUANAS


La asociación Somos Perú dirigida por Luis y Milagros Valdivia Artistas de una gran trayectoria artística en el Perú y el extranjero con mas de 25 anos de experiencia, Campeones Nacionales de Marinera, reconocidos por el Instituto Nacional de Cultura del Perú , continuan sus actividades artísticas de difusión de nuestro folklore peruano, con la finalidad de que los connacionales y toda persona amante de nuestro Perú reencuentr en nuestra cultura de tradición popular a traves de nuestras danzas tradicionales de las diferentes regiones del Peru. Ven a aprender Marinera, Huaylars, Tondero, Caporales de la Tuntuna, Carnavales, etc.

DOMINGOS DE 10h A 12h
a partir del 27 enero al 29 de Junio 2008
Lugar : Bourse de Travail de Saint Denis « Salle Ronde »
Dirección : 9, 11 rue Genin, Saint Denis
Metro linea 13 dirección Saint Denis Université
Estación : Saint Denis Porte de Paris (Stade de France), Salida Bd. Marcel Sembat


PARTICIPACION 15 EUROS
Costo Total por todo el ciclo que dura el taller

Inscripciones e Informes : 0148213088 - mobil 0687368598
Email : somosperu.valdivia@free.fr
Siège Social : 5, Place Gaston Dourdin 93200 Saint Denis
version imprimable Créer un pdf pour cette news
Aller à la page  1 2 3 ... 60 [61] 62 63

Catégories de news