sept. 07
by Stef | 07 sept. : 21:18 | Comments: 0

ACTIVITES CECUPE SEPTEMBRE-OCTOBRE 2017
-
Vendredi  22 Septembre 2017 à 19h
-
« Alonso Cueto, et son oeuvre récente »
-
Rencontre CECUPE en espagnol avec l’écrivain
Commentaires de Félix Terrones
-
L’écrivain péruvien Alonso Cueto nous rend visite à Paris. Nous l’invitons à un dialogue sur son œuvre des dernières années à l’occasion de la sortie de son nouveau roman. Nous l’avions présenté il y a une dizaine d’années pour la sortie en version française d’ « Avant l’aube » (« La Hora azul »), qui marquait le début de ses fictions se situant dans l’époque complexe de la violence au Pérou et de ses effets sur le monde intérieur de l’homme. Elles se poursuivent avec deux autres romans (« La Pasajera » 2015 et la « Viajera del viento » 2016) pour former une trilogie souvent évoquée sous le nom de « Rédemption ». Aujourd’hui Cueto nous dévoile son nouveau roman, « La Segunda amante del Rey » qui pourrait entrer dans le genre policier et qui a pour cadre la ville de Lima. Lors de cette soirée, notre commentateur évoquera l’œuvre de notre invité et  cette transition vers un genre différent.
-
Alonso Cueto, écrivain et Professeur de la PUCP a écrit une trentaine de livres, essentiellement en fiction mais aussi des essais. Il a gagné une dizaine de prix littéraires et quatre de ses œuvres ont été adaptées au cinéma.
-
Félix Terrones, auteur péruvien de romans et nouvelles, éditeur et anthologiste, est enseignant à l’Ecole Normale Supérieure
-
Instituto Cervantes de Paris, 7 rue Quentin Bauchart, 75008 Paris
-
Jeudi 28 Septembre 2017 à 19h
-
« Être indien après l’Indépendance du Pérou »
-
Rencontre CECUPE avec Maud Yvinec
-
Lors de l’indépendance du Pérou, ses leaders, San Martin puis Bolivar, proclament la fin du statut « indigène » existant dans le système colonial en abolissant une série de règles discriminatoires. En principe on établissait ainsi un statut de citoyen dans un but d’égalité  vis-à-vis des autres populations telles que les métis ou les créoles. Cependant, la réalité fut autre. L’ambiguïté du discours, liée aux situations socio-politico-économiques difficiles de la période postindépendance, contribue à maintenir l’altérité de l’Indien. Notre invitée abordera ce sujet ayant fait l’objet de ses recherches.
-
Maud Yvinec, docteur en Etudes hispano-américaines, Maître de Conférences Université Paris I
-
Maison de l’Amérique Latine, 217 boulevard Saint-Germain, 75007 Paris
-
Vendredi 13 Octobre 2017 à 19h
-
« Negra Magia, concert, décimas y otras cosas »
-
Concert, performance, spectacle avec le groupe « Chicha  Morais »
-
Le groupe « Chicha Morais » (du  nom de chicha morada, une boisson fréquente chez les Afro-Péruviens) est composé, entre autres,  par Zejo Cortez , Jorge « Chino » Sabogal et José Pablo Menajovsky qui nous rendent visite depuis le Pérou. Ils nous interpréteront un répertoire de la Côte et en particulier de tradition afro-péruvienne. Nous avions déjà présenté Zejo Cortez également « decimiste » et qui nous avait offert une belle soirée autour de ce genre poétique.
-
Le concert sera suivi d’un verre de l’amitié.
PAF : 10 Euros tout public, et 8 Euros pour les adhérents CECUPE (à jour)
-
Centre d’Animation La Poterne de Peupliers, 1 rue Gouthière, 75013 Paris
-
Jeudi 19 Octobre 2017 à 19h
-
« Créations théâtrales sur la fin de l’Inca Atahualpa dans le Pérou précolonial »
-
Rencontre CECUPE avec Jean-Philippe Husson.
Lectures bilingues d’extraits
-
Dans la deuxième moitié du XXème siècle furent découvertes dans le Pérou central et le sud-ouest de la Bolivie une série de pièces dramatiques évoquant la conquête. Leurs représentations offraient la particularité, d'une part, d'avoir lieu une fois par an à l'occasion des fêtes votives [fiestas patronales], d'autre part, de s'appuyer sur les moyens d'une seule communauté indienne. La signification de ces pièces donna lieu à des interprétations extrêmement divergentes, tant du point de vue de leur date de création que de l'identité de leurs créateurs. Ayant repris la question dans un ouvrage récemment publié au Pérou, Jean-Philippe Husson donnera son avis sur l'origine de cette tradition et sur l'intérêt des pièces qui nous en restent
-
Jean-Philippe Husson, professeur émérite à l'Université de Poitiers, spécialiste du monde andin colonial
-
Maison de l’Amérique Latine, 217 boulevard Saint-Germain, 75007 Paris
-
Contacts :
Centre Culturel Péruvien. (Ass. loi 1901) c/o Martine Du Authier, 11 rue de la Glacière 75013 Paris
version imprimable Créer un pdf pour cette news

Catégories de news